Kikooboo en français ! Kikooboo in english !
  Dans ce carnet
  

Prénom hery jean
Age 31
But du voyage Tourisme
Date de départ 04/01/2009
Nom andrianjakamahefazafy
    Envoyer un message
Durée du séjour 1an et des pous
Nationalité France
Description
Ca ne s invente pas, ca se vit ...
Note: 4/5 - 53 vote(s).


Apres avoir finalement passe 5 jours dans le kakadu en tour "prive" ( nous n etions que 4), je repars pour 9 jours de car visiter le Kimberley et enfin voir des baobabs j espere.

Plus d internet, plus de telephone, plus de douches pendant 10 jours .... 

Et ensuite plus que 3 jours au pays des kangourous

La france se rapproche dangeureusement ;)

Bonne canicule et rendez vous dans 10 ou 11 jours


[Consulter ce message] 0 commentaire(s)     
Syndication :

Faites Showfe

 11-04-2009 -  Australie

Changement d'atmosphère pour ma dernière soirée australienne.

Je me rends aux docks.

Sur la route, la fameuse roue si vous vous souvenez d'un de mes précédents messages.

                            01.JPG

Celle qui coute 20 millions de dollars pour ne pas tourner.

Mais bon, ca fait beau la nuit.

J'arrive pile poil à l'heure

Je distingue les hauts du chapiteau 02.JPG

Er me voilà arrivé à l'éntrée d'un monde féérique plein de lumières

                                   03.JPG 04.JPG

Je suis bien au 05.JPG

             Et je vais voir 06.JPG

                      Je sors mon ticket 07.jpg

Et me voilà parti dans un monde fabuleux pour les 2h30 prochaines dont vous ne pourrez hélas pas voir une image.

Sachez juste que le spéctacle est hallucinat, féérique, magique, grandiose:

Des clowns épatant de rire et de sensibilité

Une contorsionniste si déroutante que vous vous demandez comment elle peut plier son corps de cette manière, et que vous en concluez que c'est impossible.

Un numéro de trampoline à marcher sur les murs

Un orchetsre et des chanteurs en live

Des costumes flamboyants et féériques

Des artistes aux corps de folie sculptés comme des statues aux capacités techniques époustouflantes.

Une mise en scène fabuleuse d'enchantement, de ravissement et de légéreté

Et un numéro de ruban à deux d'une sensualité (pour ne pas dire presque d'un érotisme) à vous rendre la scène de poterie de ghost aussi chaleureuse qu'un documentaire de pêche chasse nature et découverte un mardi dans la nuit.

Bref, un rêve si agréable que l'on souhaiterait qu'il ne s'arrete jamais.

Mais bon, dans quelques heures, la Nouvelle Zelande m'attend.


[Consulter ce message] 1 commentaire(s)  7  photo(s)    
Syndication :

Musee de l immigration Part 3

 11-04-2009 -  Australie

Cette partie du musée prend la forme d'uen coque de bateau, pour voir l'évolution des moyens maritimes dans l'immigration :

Les hublots représentent des animaux qui symbolisent des zones geograpiques des pays d'origine et le pourquoi de leur venue

                       01.JPG

     02.JPG 03.JPG 04.JPG 05.JPG 06.JPG

L'intérieur permet de passer de l'aspect des cabines d'un bateau du début du 18 eme siècle à celui du 20eme.

                     07.JPG 08.JPG

On peut aussi y apprendre l'histoire de l'immigration de 70 pays dans l'état du Victoria, dont la France : 09.JPG 10.JPG

Et on peut pas dire que l'on soit nombreux...A la vue de la derniere photo, on comprend aussi que l'on donne pas forcément envie d'être accueilli pour rester lol

La dernière partie du musée, concerne la poltique de l'immifraiton au cours du temps en Australie.

En commençant par cette réalité :

                                       11.JPG

« Plus de 9 millions de gens ont migré en Australie depuis 1788. Tant d'autres ont essayé et ont échoué. »

Avec quelques affiches et panneaux explicatifs, l'exposition revient sur les enjeux de l'immigration

           12.JPG definition d'un réfugié dont la venue sur le sol australien n'est pas un délit

                    13.JPG ou bien cette campagne de publicité qui dit : « Voulez vous que le monde nous voit comme cela? »

Et il est rappelé que définir un immigrant n'est pas chose aisé car il faut savoir ce qu'est une identité nationale, ce que l'on recherche pour le pays :

                                                  14.JPG

Quelle genre de société veut on ?

L'australie doit elle etre un poste avancé de la Grande Bratgne dans l'hémisphère sud ? Ou bien son identité doit se lier avec la Pacifique et l'Asie ?

Qu'est ce qu'un Australien « typique »? ou bien est ce que cette idée là renie la diversité de la société australienne ?

Comment l'identité aborigene peut elle s'intégrer dans l'idée d'une Australie, nation d'immigration?

Tant de différentes cultures peuvent elles maintenitr leur originalité tout en participant à une identité nationale ?

Toutes ses questions parfois simplistes, sont des plus importantes et définissent les différentes politiques en fonction, aussi des besoins à un moment donné: Faut il repeupler ? Faut il des travailleurs dans des domaines bien précis ?

Il faut trouver un équilibre à tout ça.

L'Australie n'est qu'une jeune nation mais la vieille Europ peut bien y réfléchir aussi.

Dernière activité , qui fait l'intérêt presque je dirai de ce musée :

                                              15.JPG

La salle des interviews où l'on vous propose de prendre la place d'un agent de l'immigration :

On vous donne la politique d'immigration de l'époque (plus de travailleurs,besoin de repeupler,...) et des acteurs vous jouent soit une immigrée chinoise bien sous tout rapport dans les années 2000, soit une famille greque ne parlant pas tres bien anglais avec uen enfant sourde vers 1950, soit un couple au début du 20 ème siécle.

Et là, vous prenez toute la mesure et l'ampleur du problème comme une gifle à vous briser le coeur.

Spcialement quand vous voyez le père grec répéter qu'il travaillera comme un forcené. Et que vous voulez lui autorisez l'accés. Masi que vous savez qu'à cause de sa fille sourde, qui sera un poids pour le gouvernement, l'accés lui sera refusé. C'était dans les années 50.

Mais vraiment, ça vous déchire le coeur de dire non.

(La mise en scène est particulièrement bien faite)

 

Et là, j'ai eu une énorme pensé pour mon père.

Parfois la vie ne tient qu'à un tampon qu'une personne que vous ne reverrez jamais a dans ses mains.

Ue destinée ne tient vriament qu'à peu de choses...

Surtout celle d'un immigrant.


Ainsi s'achève la visite de ce musée.



[Consulter ce message] 0 commentaire(s)  15  photo(s)    
Syndication :

Musee de l immigration Part 2

 11-04-2009 -  Australie
Ou l'on s aperçoit que les chinois n'ont pas toujours été les bienvenus Et cela dès le début. Comme on l'a vu précédemment, la population a été multiplie par 20 vers 1850, ce qui s'explique en fait, par une ruée vers l'or à cette époque qui a entraine une énorme vague de migrants. Et les Chinois étaient présents. Et l'Australie avait déjà pris des mesures pour restreindre leur venue suite à de nombreux dérapages des natifs (qui avait deja pratiquement installe la « whuite australia policy ». C'est à dire une Australie blanche... Ce qui explique cela: 01.JPG Après avoir été retirées, les restrictions sur le nombre d'immigrants chinois sont réintroduites pour virtuellement bannir ces derniers en 1888. 02.JPG Il y avait deja des francais à cette epoque puisque en 1892, le Courrier Australien, premier journal français paraît et est toujours publié de nos jours ! 03.JPG On ne peut n'être plus clair : De blanc et dehors les aborigenes... Autre cas : Il faut croire que le problème est éternel. Ca me rappelle la prépa où là aussi, le ministère avait lancé presque ce genre d'appel 04.JPG Sauf, que je ne sais pas très bien ce qu'à l'époque ils entendaient par domestique …. La guerre est arrivée et a entrainé de nouveaux arrivants. Et de nouveaux problèmes. Les Allemands avaient été une grande minorité a avoir commencé à se rendre en Australie. Avec la guerre, ils se sont tous retrouvés dans des camps d'internement pour des raisons de sécurité 05.JPG Il n'avait rien à faire et devait trouver de quoi occuper leurs journées. Avec eux, plus de 30 nationalités différentes se sont retrouvés ainsi parquées pour des raisons de sécurtié nationale. Ce qui a donné parfois des choses étonnantes comme cette carte de souhait...au fil barbelé 06.JPG 07.JPG Avec le temps et la fin de la guerre, les besoins ont changé, et le multi culturalisme a été encouragé. Mais apparement, il manquaient toujours des femmes...mais cette fois, elles n'étaient pas obligées de rester à la maison on dirait, mais devaient se rendre à l'usine... Mais bref, le résultat etait là 08.JPG (plus de la moitié des migrants ne venaient pas de Grande Bretagne) 09.JPG En 1965, la politique laiteuse est mise au palcard et en 1967, apparement, on décide d'inclure les aborigenes dans la population australienne (sic) 10.JPG Dans les années 80, le regroupement famillial devient primordial et le terme « etranger » est remplacé par celui de « non-citoyen » et mais fin ainsi au traitement de faveur des natifs anglais. Ce qui donne cette petit blague que j'aime bien 11.JPG « Pourquoi ne peut on pas rester en Australie? » Reponse du douanier : « trop peuplée » Il faut juste dire que le dessin était daté de l'an 2000... Chose intéressante est que le musée a pris de vrais personnes pour raconter leur histoire et celles-ci ont laissé des témoignages vivant de leur histoire. Ainsi, cette japonnaise qui a rejoint son mari en Australie. Masu ce dernier est mort 3 ans apres son arrivée. Et elle a dû se débrouiller pour survivre. Elle a donc crée un théâtre et surtout a fait des poupées en papier qu elle commoercialisées et dont voici le manuel de création 12.JPG 13.JPG Ou bien, ces deux jeunes africains qui expliquent leur parcours 14.JPG 15.JPG Et chose étonnante de voir leur cahier de cours daté de 1996, trôner dans un musée Vous imaginez mon cahier de récitation du collège exposé à Longchamp ??? Bref, de belles histoires et uen invitation à la reflexion...qui s'acheve dans la partie 3

[Consulter ce message] 0 commentaire(s)  15  photo(s)    
Syndication :

Musee de l immigration Part 1

 11-04-2009 -  Australie

Finalement, apres m etre enregistre a l hotel, je susi passe devant le musee de l immigration de Melbourne. Ce derneir se consacre  a l histoire de l immigration en Australie et dans le Victoria.

Je suis  arrive pile poil a 11h00 pour la visite de groupe.

Suivez le guide

        P1190162.JPG

                P1190164.JPG

Ca me fait toujours drôle de voir dans un musee une valise que j'aurai pu acheter la veille

                      P1190168.JPG

Mais, la justification est sérieuse

                           P1190170.JPG

Le musée commence par rappeler tout ce qui a entraine une vague d'immigration en Australie :

       P1190172.JPGP1190173.JPGP1190175.JPGP1190176.JPG

                                   P1190179.JPG

La guerre a en effet fourni un grand nombre d'Européens.

                        P1190192.JPG


Mais quoiqu'il en soit, je suis d'accord avec leur vision de l'arrivée

                               P1190193.JPG

Rapide récapitulatif pour l'anedocte

          P1190196.JPGP1190198.JPGP1190206.JPG

Ce qui fait que la population de l'australie a décuplée en 20 ans et a été multipliée par 1000000 en 110 ans. C'est pas mal, pour un pays qui aujourd hui héberge 22 millions d'habitants.

Et le musée explique comment les lois et les attentes des politiques ont déterminé la régulation de leur immigration.

Rendez vous dans la partie 2 pour voir quelques exemples des lois, des campagnes publicitaires et des histoires de l'immigration en Australie


[Consulter ce message] 0 commentaire(s)  14  photo(s)    
Syndication :

Faites la queue

 11-04-2009 -  Australie

Arrivée à 7h00 du matin a melbourne, j'avais le temps de ballader un peu.

Au détour d'une rue, ce petit préau m' attiré l'oeil 

     P1190123.JPG

Puis au milieu d'une des grandes arteres de la cité, je susi tombé sur un pauvre homme qui avait l'air d'attendre le bus demain très longtemps.

Tellement longtemps, qu 'un chien lui avait laissé un petit souvenir

               P1190134.JPG

En fait, il n'était pas le seul à attendre qu'un tramway arrive...

                        P1190144.JPG

Et ce dernier n'a meme pas dedaigné s'arreter malgre leur attente interminable

                                  P1190147.JPG

Les trois pauvres passants en étaient outrés !!!

                                 P1190156.JPG

En attendant, ce soir, c'est moi qui vais faire la queue pour voir ça :

                                P1190161.JPG



[Consulter ce message] 0 commentaire(s)  6  photo(s)    
Syndication :

Bis ou Rappel comme vous voulez

 10-04-2009 -  Australie

Comme un bon spectacle finit toujours par un bon rappel, je ne pouvais pas laisser David Pujadas conclure deux ans de vie surtout un week end de paques que je vous souhaite joyeuses  ;)

En fait, le hasard toujours m a offert une petite surprise de derniere minute.

En preparant mes affaires ce matin ( pour une fois que je le fais en avance, ca doit etre l age ...), je me suis apercu que j avais oublie ma veste a la boite. Je m y suis donc rendu une derniere fois.

Le lieu semblait un peu pleurer mon depart

               

Le coucher de soleil dessinait des touches subtiles de couleur sur le paysage ( c est moi au milieu...)

                            

Et finalement, les derniers rayons red cliffiens venaient s imprimer sur la lentille de mon appareil

                                     

Quand je suis arrive, je suis tombe pile poil sur Fred. Et jai pu prendre enfin , pour de vrai quoi, ses mains en photo.

Pour le premature aux petits doigts que je suis, ses mains m ont toujours impressione. 30 de travail dans les melons, ca vous sculpte toute une histoire sur ses quelques centimetres carres de peau.

                                          

Et c est surtout grace a ses mains, que je me suis decouvert un super pouvoir ; Transformer les melons en billets d avion et en magnifiques photos... 

Et comme pour un dernier clin doeil, Fred m a appris qu avec ses mains la, il avait jour pendant 20 ans du saxophone, de la clarinette et de la contrebasse... Des surprises, encore et toujours... J adore

Et finalement, meme le ciel s'y est mis et m a offert un flamboyant dernier spectacle

Ou quand Red Cliffs devient rouge jusqu au ciel

                                                     

                                             

 

                                 

J ai meme l impression de voir un phoenix survole les lieux...

Et je m en suis donc parti avec un sourire joyeux et une petite larme au coin de l oeil. Car si l an dernier je savais que j allais revenir, cette fois, cela sonnait plus comme un adieu qu un au revoir...

Je suis parti au soleil couchant ...et le bus n est plus que dans une heure

"I m a happy lonesome traveller" ( air de BD connu)

J avais presque oublie que dans Lucky Luke, il y a Luke ...


[Consulter ce message] 0 commentaire(s)  8  photo(s)    
Syndication :

Pour finir ...

 10-04-2009 -  Australie
Mauvaise nouvelle pour le retraités et bonne pour les optimistes : les jeux vidéos d'entrainement cérébral ne serait qu'un pur effet placebo. Ils ne changeraient rien à la mémoire (d'après une étude réalisée sur...200 enfants de CM2...). Le meilleur moyen pour entraîner vos petites cellules grises ? Eviter la routine, être heureux et pratiquer différentes activer...

Ce qui n'est pas prêt d'arriver aux futurs australiens.

En effet, suite à des plaintes des parents, dens deux écoles primaires, tout ce qui pouvait blesser un enfant à été banni : Du freesbee au jeux de ballons. Et ce afin d'éviter toutes poursuites judicaires en cas de blessure. A trop aseptiser les enfants, comment font ils pouvoir affronter le monde réel que nous allons leur laisser ??? Il faudra aussi leur interdire de prendre le bus au passage...

Et la dernière polémique australienne est faut il laisser les enfnats se déguiser avec des costumes de super héros ???


Le monde s'annonce bien triste.

Du réchauffement global à la mise en quarantaine de l'imagination enfantile, des temblements de terre aux incendies ravageurs, je ne sais pas ce que nous allons laisser à ceux qui suivent.


Tout fonctionne par cycle. Et il est toujours interressant d'en voir un se finir.

C'est ce qui s'est passé aujourd'hui.

Dernière image de la voiture bleue , des mains de Fred qui a commencé à construire cette boite de melons voilà 30 ans, et dernière boite .

Qui me laisse un peu triste

Le crépuscule des melons …

Ces derniers 18 mois, j'aurai passé plus de temps avec la famille Dawson's que ma propre famille.

A telle point que Rhonda m'a dit que je faisais parti du paysage...

Mais je ne pourrai plus revenir à Red Cliffs. Mon temps ici s'achève.


Hier pour ma dernière nuit ici, la fête a duré un peu plus longtemps

Quelques derniers éclats de rire, quelques dernieres adresses mail et sourires échangés au milieu de finlandais , allemands , anglais , australiens , irlandais, italiens , suédois et francais


Loin de toute cette agitaiton, Dizzie le chat se reposait, indéférrent à ce qu'il se passait à côté


Et voilà la dernière journée qui d'est passée au milieu des lessives et des préparatifs.

 

Et moi, je rangerai dans un coin de ma mémoire tout ce qui j'ai vécu ici au Bev and Micks Backpacker... Un peu comme ces chaises calées au fond de la court arrière de l'hôtel.

                                          [13]

Et pendant ce temps là, mon esprit hantera ses lieux encore quelques temps

                                               

 

Cote prévision, j'ai suivi ce que j'avais plannifié il y a 5 mois et bien anticipé ce qui allait se passer.

J'avais prévu de mettre de côté 5000 doallars. Quand, il y a 2 semaines, il ne me restait plus que 700 dollars à faire, je savais déjà que ca n'allait pas être facile ( c(est l'avantage de savoir que tout va planter à un certain moment. Résultat, les temperatures ont chuté et nous avons bosse moins de 12 heures la dernière semaine.

A titre informatif, à partir de vendredi les temperatures remontent pour dépasser les 10 le metin et avoisienr les 30 l apres midi …. Et il va pleuvoir. J'avais dit à tout le monde de ne pas sinquieter, je repartais vendredi.. Ca n'a pas raté


Malgré la crise, malgré tout le reste, ce deuxième voyage m'aura bien plus apporté que ce que je m'attendais. J'y au connu des moments de purs bonheurs simples et j'ai pu me poser un petit peu plus. Je sais un peu plus qui je suis, mais toujours pas où je vais...

Comme par hasard, la Nouvelle Zelande permet désormais d'accèder à son visa working holiday via internet... Et ce depuis debut mars. Qui a dit qu'aller passer un an la bas l'an prochain n'était pas possible ??? ou quand je vous disais qu'écire que j'allais en Amerique du sud, ne me faisait pas encore y arriver....

Allez savoir ce que je me réserve pour l'avenir...

En attendant, parlons un peu chiffres.

En 3 mois :

Environ 350 tonnes de melons transportées boites comprises

Plus de 75000 boites deplacées

5000 dollars mis de cotes tout rond

3 bébés

3 annonces de grossesss

1 ride

40 messages rédigés (désolé d'avoir autant causé de moi, mais quand il n'y a pas d'autres sujets, on se retourne naturellement vers soir)

Quelques kilos en moins (mais j'ai bien repris la derniere semaine, ne vous inquietes pas)

Le retour des cheveux pour lutter contre le futur hiver néozélandais

Des tonnes de bonheur empaquetées dans des souvenirs où se croisent des vélos, des suédois, de la musique, des moments de relexion, vous, des australiens et tant d'autres choses.


Demain, je serai dejà loin de cet endroit qui m'a vu tant changer en 2 ans. J'y ai pris tout ce que j'avais à prendre, et plus encore.

Et après demain, je serai encore plus loin pour de nouvelles histoires à raconter et de photos à partager .. J'ai hâte.


Je me suis aussi rendu compte d'une chose.

Voyager, rappelle ce qu'éphémère veut dire.

Quand on voyage, tout est raccouri, tout est vécu plus vite : les rencotnres, les amours, les malheurs, les joies... Et tout est plus intense.

Voyager rappelle à quel point nous ne sommes présents sur cette petite planète que pour un laps de temps très court. Ce que le quotidien a tendance à effacer...

Voyager, cet art éphèmère de l'éternité.

Car après tant de brievete, que nous reste t il ???

Des souvenirs que toute une vie ne saurait effacer...

Comme un dernier signe, je pars le jour du good Friday autrement dit, le vendredi saint, celui de paques.

Celui ou tous les magasins meme les supermarches sont fermes.

La ville semble un peu comme morte, la vie y est un peu suspendue...

Sans trop de bruit, je m effecerai aujourd hui sans que personne le voit...

Le bus va arriver d'ici 5 heures. Encore une petite soiree crepe...  Et ensuite, fin de la retransmission red cliffienne...

C'était le dernier message en direct de Red Cliffs...


J'aurais pu t ecrire cette lettre avec mon sang.

Je vais l'écrire avec mon coeur tout simplement,

Avec tous ces sentiments que tu lui inspires:

La peur de te perdre ou de te voir partir.

La joie d'être avec toi du réveil au coucher.

L'émotion qui m'emporte dans tous tes baisers.

Me sentir si libre quand je me noie dans tes yeux.

M'évader dans ton tendre regard amoureux.

La haine de ne plus savoir t'aimer.

Le bonheur de te sentir à mes côtés.

La chance d'être heureux quand je pense à toi,

Et d'être triste quand tu n'es pas là.


Ces quelques mots ne pourront décrire l'immensité de ce que tu m'inspires.

Ces quelques lettres ne remplaceront ni tes rires ni tes sourires.

Ces quelques signes deviendront si insignifiants quand je te vois m'aimer.

Comme cet alphabet qui'il faudrait que j'invente quand tu écris ma destinée.

Tu es l'amour qui m'illumine.

Celui qui fait rimer ma vie avec divine...


Red Cliffs , Mars 2009

Ce petite poème marche aussi pour vous … Rendez vous en Nouvelle Zelande.

Et comme l'a dit mon cher David Pujadas à la fin de son 20 heures hier : « Je souhaite de bonnes vacances à ceux qui ont la chance d'en avoir. C'est mon cas... »

Quel homme chanceux et heureux !!!



[Consulter ce message] 0 commentaire(s)  15  photo(s)    
Syndication :

Ah, cela fait chaud au coeur de voir que des hauts responsables ne savent plus très bien ce que cela veut dire. Ce bon vieux Berlusconi a fait très fort : Il a adressé aux réfugiés de L'aquila un très beau message de soutient : Ils ne leur manquent rien. Ils n'ont cas prendre ce weekend comme un week end au camping...”

Il devrait lui aussi aller prendre de longues vacances au camping du coin, ça lui eviterai de prende des vessies pour des projecteurs haute définition...

Ah, l'avantage du monde moderne actuellement c'est que dès qu'une catastrophe ou une connerie arrive n'importe où dans le monde, tout le reste de la planète le sait. Ou comment entretenir l'impression de malheur et de tristesse sur la planète entière.

Devant tant de généralisation, en fait, qu'est ce qui peut bien vous faire dire qu'ici ca y est, vous etes en Australie ???

Bon mise a part ça, ça et ça biensûr

                            

Quelles choses au quotidien vous rappellent que vous êtes bien Down Under et nulle part ailleurs ?

Commençons par ce qui est très tendance en ce moment, la maison :

En effet, ce que l'on retrouve presque dans chaque habitation à la campagne essentiellement, mais aussi dans les quartiers résidentiels des grandes villes et presque dans tous les campings :

         le trampoline

                      Ca pousse dans tous les jardins comme les roses au bord des vignes

            l'étendoir rotatif

                               Ou la version ménage d'autant en emporte le vent

           le 4x4

          Ce qui fait de l'Australie un grand pays pollueur malgré ce que l'on pourrait imaginer. Cela dit, à la vue de leur route et du pays, ici, le 4x4 ne demeure pas superflu.

          Comme le réservoir d'eau; Le pays étant l'un des plus secs au monde, si ce n'est le plus sec

                   

          Et surtout; le barbecue , version simple ou version formule 1 qui se rapproche plus d'un tableau de bord de fusée.Le mieux ? vous en trouvez dans toutes les aires de repos et dans les parcs, la plutart du temps gratuit ou à un dollar. Et surtout toujours propre avant votre arrivée (essayez le même principe en France, et je pense qu'il faut laisser un karcher a cote (s'il n'est pas volé avant le barbecue...))


Bon, jusqu'à présent, vous allez me dire cela ressemble beaucoup aux USA.

C'est vrai, de même que les villes avec leur skyline, le pays s'est très américanisé.

Comme au niveau de la population : Qui est entrain de devenir un problème de poids.

                      

Plus d'un australien sur deux se sent et se sait en surcharge pondérale.

Cela commence à inquiéter les scientifiques car même les bébés naissent à présent à 4 voir 5 kilos.


Et à regarder leur alimentation, cela ne va pas s'arranger

Donc le fameux barbecue

Qui s'accompagne de la bière qui doit être ici plus consommée que l'eau (ce qui finalement est très logique dans le pays le plus sec du monde)

les 2 bières”locales” les plus typiques viennent du Queensland et du Victoria

                     

Typiquement d'ici, l'Anzac biscuit

                                    

Crée au moment de la guerre en 1916, car fait à l'aide d'ingrédients basiques et nourrisants (farine, beurre, sucre, sirop d'erable, céréales), ce biscuit eft à l'honneur de jour de l'anzac (Australie, New Zealand Army Corps si je me souveins) day qui correspond à la célébration des anciens combattants le 25 avril. La recette n'a pas changé et les fonds aident les anciens combattants.


La solidarité aussi est un signe australien. Les gens sont super accueillants et n'hésitent pas à vous prêter leur vélo, voir leur maison, si besoin est. Ici, les communautés jouent un grand rôle et sont présentes dans tous les secteurs.Peut être pour effacer le mal qui a été fait à un des symboles australiens :

                                    

Ce drapeau arborigene rappelle qu'une des plus vieilles cultures au monde (si ce n'est la plus ancienne) a failli disparaitre. Des massacres perpétrés par les premiers migrants à la reconnaissance des générations volées (les enfants étaient enlevés à leurs parents pour leur donner une éducation “blanche” au début du siècle dernier), le chemin a été long et demeure encore épineux.

C'est aussi cela l'Australie.

Etant à la campagne, une chose vous fait dire que vous êtes bien au pays d'Oz : John Deere …

Des tracteurs aux casquettes en passant par les jouets, ce monsieur est omniprésent dans le monde agricole. Un peu le coca cola de l'agriculture. En plus vert...

                                            

Et je rappelle juste qu'en anglais Deer signifie biche... D'où le logo....

Autre signe, celui très typique qui trône près de nombreux passages à piétons.

                    

Je n'avais pas vraiment fait attention à eux jusqu'à ce que je conduise et faillie renverser un jeune homme sur la côte ouest. En effet, ce panneau indique juste qu'il est obligatoire de s'arrêtrr pour laisser passer les piétons .. J'adore. Et tous les Australiens suivent cette consigne au pas ….

Niveau humour, cela vole pas mal aussi. Les Australiens sont un peu bourrus mais parfois ils font aussi de l'humour sans le savoir

                                                        

A la radio, passe quotidiennement, des pubs pour l'éjaculation précoce... Typiquement dans le texte : Marre d'avoir une relation qui dure le temps de cuisson d'un sachet de pate...

Mais au final, ce qui vous fait vraiment savoir que vous êtres en Australie, c'est ce petit pot :

                                                      

Ils en ont partout et en mangent en tartine avec du beurre au petit déjeuner.

Si chaque Européén devait obligatoirement en gouter avant de venir ici, le pays serait resté aborigene, croyez moi.

Et quand aux copies, là aussi, on retrouve parfois l'humour inattendu, surtout pour un français..

                                              


Ah, c'est aussi ça l'Australie !


[Consulter ce message] 0 commentaire(s)  15  photo(s)    
Syndication :

C'est presque parti

 07-04-2009 -  Australie

Dernière ligne droite.

Derniers souvenirs de Red Cliffs que j'accumule.

Ce petit village va me manquer, j'y reviendrai... dans mon message de vendredi.

Sinon, ici, c'est la Bérézina.

Comme je l'avais écrit, il ne me rester plus que 300 dollars à faire la dernière semaine.

Ce sera un miracle si cela se réalise.

En effet, avec le froid (ici la météo se trompe rarement sur une semaine comparée à la France, c'est étonnant...) et les nouveaux pacths, il n'y a quasiment plsu de melons.

Résultat, mardi nous avons travaillé seulement une heure.

Et nous en sommes déjà à deux jours de repos.

En fait pas tant de repos que ça. Comme j'avais anticipé cette chute d'activité (confère le message sur ma malédiction lol, c'est desespérant d'avoir raison à ce point là héhé), en fait, les melons sont devenus mon activité secondaire, les raisins ayant pris le dessus.

J'avais commencé à bosser les samedis pour arrondir les fins de semaine. Puis finalement, Steve a aimé ma façon de travailler et m'a rappeler. Et de fil en aiguille, cette semaine, j'ai passé plus de temps à monter des boites en polysterene rempli de raisins plutot que de melons.

Mais c'était marrant de travailler dans des chambres froides. Avec parfois quelques surprises étonnantes voir saignantes qui me rappelent que Red Cliffs restent la campagne …

             P1170976.JPG              P1170978.JPG

Du coup, j'ai bossé quasiment tous les jours de de 5h00 du matin à 9h00... On va y arriver.

Ce qui m'éffraie ? J'ai écrit que j'allais aller en Amérique du sud …. Que m'attend-il avant que j'y a rrive ??

Vous le serez en suivant les nouvelles aventures de Hery au pays des Incas (sortie prévue fin 2009)

Lol, j'adore le trailer.

Revenons au présent.

Bon, comme à la fin de chaque période de travail australienne, vous allez avoir droit à une photo de moi. Que ceux qui s'inquiétaient de mon régime alimentaire se rassurent, avec les pates et ce que je m'empiffre en ce moment, je refais bien du gras pour affronter l'hiver néozélandais (après un mois sans jour de repos, je vais les savourer ces 4 mois de congés, croyez moi)...

Donc, voici à quoi je ressemble pour l'instant...

             DSC_0003.JPG      DSC_0007.JPG (vous préférez laquelle lol ?)

Il est pas beau mon nouvel appareil photo ??? Seul hic, je ne sais pas encore m'en servir..

Mais bon, j'allais oublier mon autre mélediction australienne : André Rieu

Et oui, il me poursuit. Apres un 4x3 à Perth, je le retrouve en tête d'affiche comme invité prestigieux d'une des sitcoms les plus regardées en Australie...

                         P1170964.JPG

Comme quoi, les Pays Bas ne nous ont pas apportés que le gouda...


Pour en finir avec les raisins, ce matin, j'ai eu droit à un aperçu de l'ingéniosité australienne quand il s'agissait de trouver le meilleur compromis effort/ reconfort.

En effet, Steve a fait construire un systeme special pour pouvoir avoir un fauteuil idéalement caler quand il va à la pêche P1170973.JPG

On appréciera le systeme.

D'ailleurs, Steve n'est pas le seul australien a aimé les fauteuils.

Car à la vue des noms qu'ils leur donnent, je suis resté un peu ...songeur

                        P1170994.JPG P1170995.JPG

Et preuve si'l en est, que les Australiens pensent à tout le monde, je vous laisse deviner à quoi mene ce panneau ...il ne manque plus que le chien et la famille est complete

                                       P1190001.JPG


Pour finir ce rapide message, c'est l'histoire de deux copines : un peu mal assorties,un peu fleuries, un peu vieillies, mais toujours fidèles au poste.

Je les ai trouvées tranquillement posées dans l'esaclier. Elle n'avaient rien à faire là, attendant tranquillement sur le placard à incendie que le temps passe.

Elle me rappeleront Red Cliffs et tous les bons moments que j'y ai passés...


                                            P1170958.JPG

L'image de mes souvenirs reposant dans un coin de ma mémoire.


 


[Consulter ce message] 0 commentaire(s)  10  photo(s)    
Syndication :

J ai les boules

 04-04-2009 -  Australie
Bon j'avoue, j'aurai espéré que la fin surtout et les effets spéciaux soient un petit peu plus ..grandiose.. Vous comprendrez en le voyant.

Mais au final, ils ne se sont pas trop mal débrouillés pour pondre un histoire qui intègre les fondamentaux de Dragon Ball.

Presque tout y est ou du moins a été ma fois bien intégré.

Même plus, car il est assez surprenant de voir une renault scenic et des peugeots 206CC dans un film assez « international »... Ils sont vraiment forts les spécialistes des effets spéciaux... Il ne manquait plus qu'une apparition de Julie Lescaut ….

Hereusement, Bulma a été carrément amélioré et ça lui va bien. Les nouveaux personnages sont pas mal. (Surtout la copin de de Goku il faut dire).

Pour résumé, on va dire qu'ils ont gardé les prénoms originaux ….

Evidemment, le film ne casse pas trois briques mais avec un peu d'indulgence, il ne s'en tire finalement pas trop mal... Pour une adaptation, voire une mince inspiration basée de très loin sur le manga plus qu'autre chose.

Je n'attends plus que le 2 pour voir vegeta, les choses en plus grand et goku en blond ….

Ah, et si vous voyez le dragon, demandez lui de faire le telechargment légal et gratuit...

Ca ira pour le film ;)

En attendant Wolverine, Transformers 2, la nuit au Musée 2 avec un Chabat transformé en Napoléon, Fast and Furious 4, Terminator 4 ou je ne sais pas quoi en 4 ou en 2.

Et oui, comme le film Kun fu Panda (a voir) l'a dit :

« Le passé est derrière, le futur un mystère et le présent est un cadeau d'où son nom »

'Past is history, Future is mystery and present is a gift that's why it is its name)

Alors Joyeux Noël !

Et Kamehameha bien sûr ….

PS : J ai enfin mis toutes les photos dans  Reflexion par ci par la ... Ca y est, je suis dans mon carnet lol


[Consulter ce message] 0 commentaire(s)     
Syndication :

La suede s est fait la malle

 03-04-2009 -  Australie

Ca y est.

Cécilia n'a plus de jambes … P1170905.JPG

Non, je déconne. J'en perds pas une moi.

Mais le temps des adieux a débuté.

P1170914.JPG

C'est une des parties les plus dures et les plus tristes des voyages.

Chacun a vécu des moments fabuleux de simplicité, d'entente de joie avec les autres. Et chacun va partir poursuivre sa route, son voyage, son expérience.

Cécilia, Jon et Toby sont partis pour les cieux d'Adelaide.

Abandonnant Boe, seule dans sa maison si vide maintenant où réonnent encore les rires nordiques.

La veille nous sommes allés faire une chasse aux oeufs au chocolat. La soirée a fini sur leur fameux toit. Le ciel était lumineux comme à son habitude. Seule ombre au tableau, Jon a eu un probleme avec sa voiture et il est parti courir pour évacuer son stress.

Mais le lendemain tout était réglé.

Derniers échanges, derniers sourires, dernières photos.

Les filles nous ont offert un festival. Il y avait du bonheur dans ces yeux là.



Et de la tristesse de devoir se dire certainement adieu.

C'était une jeune suédoise qui a rencontré une jeune néo zéanldaise. Deux mondes opposés et si lointains qui se rencontrent au milieu de rien.


Elles ont scéllés leur amitié sur deux t shirts qu'elles ont designés.

P1170915.JPG P1170921.JPG P1170922.JPG

P1170924.JPG P1170928.JPG P1170932.JPG


Une dernière petit blague ou comment faire dire n'importe quoi à des images...

Mais pourquoi font elles cette tête ??? P1170946.JPG

Parce que …. P1170947.JPG


Cela dit, Jon passe bien en portrait P1170950.JPG


Et le moment des dernières embrassades est arrivé.

Ce qui me fait dire que définitivement, les suédoises et sudédois ont les yeux d'un bleu assez saississant … (chut les filles)

P1170956.JPG


Voilà, il y aura tant d'autres histoires comme celle-là.

Ca signifie qu'il y aura encore beaucoup de joie échangée et de moments de bonheur partagés dans ce monde fou s'il en est.


Cécilia et Boe ont tout fait pour éviter de pleurer. Mais l'émotion est bien trop forte.

Il n'y aura pas de photos. Leurs larmes leur appartiennent.

Un moment d'intimité si triste au mileu des sourires.


C'est tout l'art de voyager. Savoir partir comme si on allait se revoir le lendemain.

Avec le sourire sur la main, des souvenirs pleins les yeux et le bonheur en sac à dos.




[Consulter ce message] 2 commentaire(s)  12  photo(s)    
Syndication :

France 2 a le vent en poupe

 02-04-2009 -  Australie

Je ne sais toujours pas si la voiture d'Ikea etait un poisson d'avril

Mais la hausse de loyer et les trajets payants oui.

Je m'en doutais un peu vu les bruits circulant dans l'hotel.

Mais pour être que cela soit un poisson pourri, je l'ai écrit dans mon carnet.

Et oui, je me suis découvert une malediciton à Red Cliffs. C'est que dès je dis quelquechose ou que j'écris quelquechose avavnt que ca n'arrive, ben il arrive exactement le contraire....

Ca a marche pour le poisson pané, pour la semaine difficile aux melons (Il ne me restait plus que 700 dollars à faire et en ce moment on travaille seulement 3 heures par jour ….Ahhh, les 35 heures devraient être obligatoires ...euh, je rigole), et même pour les morts dans les incendies puisqu'au final, ils sont «seulement » 173 au lieu des 210. (Effectivement, ils ont pu identifier tous les corps, d'où le recompte..macabre s'il en est)

Bref, j'espere aue ca marchera aussi pour mon traité d'éducation.

En attendant, après avoir visionné le journal de 20 heures de France 2, je tiens à remercier les journalistes du service public pour m'avoir enfin fait rire à 20h00 un soir de semaine (en France, à 9h20 du matin en Australie..).

En effet, je me suis bidonné comme une barrique deant mon petit écran quand est passé le reportage sur les éoliennes.

Pour ceux qui l'auraient raté, le reportage expliquait , image à l'appui, que les éoliennes avaient ralenti la rotation de la terre depuis leur utilisation «massive» et que les jours avaient rallongé de 42 minutes. Bon dieu, il fallait voir la tête de l'horloger qui déclarait que ça allait lui prendre quelques semaines pour avoir des nouvelles montres avec des cadrans à 25 heures et l'ingénieur qui expliquait que la taille des éoliennes allait être abaissé mais qu'elles deviendraient moins rentables...

Tout simplement génial …

Bon, David Pujadas a failli tout faire rater comme d'habitude. Puisque quand il est revenu à l'antenne, il est apparu à l'écran avec un sourire aussi énorme qui si une stagiaire était passée sous son bureau pendant la diffusion du reportage ...

Mais bon, le service public pour une fois a fait une bonne chose.

Il fallait oser. Et c'est très bien.

Bon le collectif pour les éoliennes vont surement leur écrire pour leur dire que c'est une honte, les raleurs vont leur dire qu'utiliser les fonds publics pour faire des blagues, c'est pas bien …

Eh bien, pour cette fois, on s'en fout tant le poisson était joli.

Et pour un premier avril, c'était bien ce qui compte...

Vive la tradition !!! (euh parfois, pas toujours ..)

Que souffle le vent de l'humour de temps en temps ...


[Consulter ce message] 2 commentaire(s)     
Syndication :

Du pourquoi du comment :

En 2002, je faisais un stage de cinéma à L'Esra Nice.

Nous étions une petite dizaine de personnes. Pour une fois, avec mes 24 ans, j'étais le plus ancien du groupe. Je ne sais plus comment je me suis retrouvé à discuter avec une jeune fille de 17 ans dont j'ai oublié le nom. Appelons la Eléonore.

Passe la discussion et à un moment, elle me regarde et me sort le plus naturellement du monde :

"Tu ne bois pas, tu ne fumes pas, tu dois drôlement t'ennuyer dans la vie...."

.

..

Euh …..

Ce petit traité rapide d'éducation lui est bien évidemment dédié.


Il est vrai que sur le coup, je l'ai regardée comme E.T. a dû découvrir Mickel Jackson à la télévision.

Mais bien sept ans de reflexion et un voyage à l'autre bout de la terre plus tard, il s'avère que la jeune fille ne s'était pas tant trompée que ça. Non pas pour ma vie, mais pour le reste...

Après tout ce que j'ai pu observer, voici mes quelques conseils pour bien élever votre enfant.

Ne me remerciez pas tout de suite. Mais vous verrez que plus tard, vous bénirez les quelques lignes qui suivent. Surtout, soyez persévérant, allez jusqu'au bout de ce petit traité et n'oubliez pas que l'adulte de demain est l'enfant d'aujourd'hui.



En fait, je vous laisse le bonheur de la petite enfance.

Mon manuel est surtout fait pour aider votre enfant à affronter le monde merveilleux et terriblement terrifiant du collège et de ce qui suit.

En le préparant activement à ce qu'il va devoir affronter, vous en ferez un être équilibré et surtout capable de se débrouiller dans n'importe quelle situation. J'ai essayé de ranger mes petits conseils par ordre chronologique en expliquant les tenants et les aboutissants de telle ou telle décision à prendre. Ceci reste un guide et non une bible. A vous de vous ensuite, d'accorder les ingrédients et les conseils pour en tirer la meilleure recette possible.

Une étude récente a prouvé que les couples avec enfants sont moins heureux que ceux sans (véridique). Grâce aux conseils qui suivent, vous verrez qu'une étude ne reste décidément que du vent brassé par de géants moulins.

En vous souhaitant un bon courage et de longues nuits


Ce qu'apprend un enfant enfant, il ne l'oubliera pratiquement jamais par la suite.

Alors autant commencer le plus tôt possible vers 7-8 ans quoi.

Pour le début, cela s'applique autant aux filles qu'aux garçons. Je préciserai à chaque fois si besoin est les différences qui peuvent apparaître.


Afin de survivre au collège : Trois impératifs ( dont j'explique pourquoi dans ce qui suit) :

  1. Pouvoir se défendre en cas de racket ou de baston

  2. Savoir rouler et fumer un joint

  3. Tenir l'alcool

Pour cela un entrainement préalable est nécessaire et il lui servira tout au long de sa vie :

Dès le plus jeune âge, mettre votre enfant au karaté. Cela lui apprendra à se maitriser, à pouvoir se défendre et accessoirement à péter le bras à n'importe quel innoportun. Qui plus est, si je me souviens bien, une technique des moines shaolin permet de rester suspendu par le cou sans mourir. Cela pourra lui servir pour impressioner ces camardes quand ils joueront au jeu du foulard.

Il les enterrera tous avec cette technique, croyez moi !!!



Ensuite, savoir rouler un joint dès la 6ème lui servira autant à impressionner les filles (ou les garçons) qu'à lui assurer le respect de tous ses potes (ou copines). Le roi (ou la reine) de l'avant soirée et de l'après soirée ce sera lui (ou elle). En plus, en commençant jeune, il sera tellement habitué qu'il pourra passer des soirées tranquilles malgré un 36 feuilles dans le nez.

Et enfin, l'entrainement à l'alcool sera primordial pour asseoir sa réputation. Il pourra ainsi gérer sa première binje party à 12 ans. Et il pourra coucher n'importe qui sans oublier de mettre un préservatif.

Ce qui lui servira au collège, en soirée, et pour la suite. Et lui evitera de se réveiller le lendemain matin en se demandant qui est dans le lit, et dans quel lit il (ou elle) se trouve.

Commencer par la bière. C'est le plus accessible et surtout le moins cher. Et bien sûr, on en trouve dans n'importe quel supermarché, ce qui en fait l'alcool le plus facilement consommable quand on est jeune mineur. Ensuite, à vous de voir pour le pastis, la vodka et le whisky. Je vous laisse le choix de la marque.


Pour les filles, un petit détail à ajouter : Greffer lui un mini gps pour toujours savoir où elle se trouve : Comme cela, pas de problème pour savoir dans quelle boite elle sera quand elle vous dira qu'elle dort chez une copine. Et si tout tourne vraiment mal et qu'elle disparaît kidnappée par on ne sait quel réseau de prostitution crapuleux, vous serez où la trouver. Et croyez moi, ça n'arrive pas qu'aux autres.


Passer ces trois impératifs de base, il faut maintenant donner des objectifs à vos enfants.

L'école c'était bien à notre époque. Les choses changent.

Pour les garçons, ce sera footbal ou golf. Et vraiment si vous voyez une opportunité, tennis.

En commençant jeune, cela lui permettra même peut être de squizzer le collège en allant directement en sport étude puis dans un camp d'entrainement spécialisé. Ne craignez rien, il apprendra beaucoup plus vite et mieux à parler anglais ou une autre langue, à faire de l'économie pour préparer sa reconversion ou à appréhender la vie en communauté que dans le collège et le lycée du coin.

Avantages supplémentaires non négligeables : A 12 ans, il quittera le domicile parental, ce qui vous permettra de retrouver une vie de couple agréable plus vite. Et quand il partira à l'étranger car son niveau sera trop bon pour rester en France, il sera encore plus sympathique d'aller ler voir jouer en Angleterre ou sur n'importe quel terrain de golf dans le monde. Plutot que de trainer sur le terrain de foot du quartier à récupérer les morceaux de vitres brisées de votre voiture par l'équipe adverse après leur défaite.

En plus, vous serez invité vip dans des endroits huppés et très agréables. La cerise sur le gateau

Et l'entrainement au joint et à la bière lui permettra d'assurer son poste le lendemain de cuite ou de paraître totelement frais pour une interview.


Pour les filles, le chant, le manniquinat et l'équitation feront le meme effet.

Plus cool d'aller à la star ac que de moisir au fond d'une salle de classe.

Là encore, l'entrainement bière joint lui assurera une aura protectrice !

N'oubliez pas de mettre de côté, car après sa première liposuccion à 13 ans, sa première mamoplastie à 14 lui sera nécessaire pour bien finir ses années collège ou mieux passer à la télé. Quoique d'ici là, lces deux opérations seront tellement devenues monnaie courante qu'elles seront remboursées par la sécurité sociale.


Si par malheur pour vous, votre enfant refuse une carrière sportive et veut absolument devenir médecin, ingénieur ou avocat, pas de soucis.

L'entrainement bière/joint lui sera là aussi des plus profitables.

Croyez en mon expérience, avec ça, il sera le roi de n'importe quel crit, soirée étudiante, soirée tout court ou week end d'intégration : Se taper un 100 mètres Ricard en 15 secondes ou ingurgiter 12 bières cul sec et pouvoir rouler un 30 feuilles sans trembler lui assurera le respect de ses pairs, et bien plus.


Et le meilleur : Il sera respecté, vénére et célébré dans tous les endroits de la terre : Car meme à l'autre bout du monde, tenir la bière et le joint est la garantie d'une intégration facile et rapide. Surtout au pub du coin. Et comme aujourd'hui et demain, il y aura plus de pubs que de coins ...


Avec ces quelques conseils, votre enfant vous remerciera plus tard !!!!

Et puis de toute manière, n'oubliez une chose primordiale : Quoi que vous fassiez, un jour ou l'autre, votre tendre progéniture vous reprochera de ne pas avoir su l'éduquer comme il faut!!

Alors, faites vous plaisir et faites comme vous le sentez !

ET bien sûr, j espere que vous avez mordu à l'hameçon!!!

En espérant que ce manuel ne deviendra pas un best seller pour le futur.


[Consulter ce message] 3 commentaire(s)     
Syndication :

J'ai entendu dire que pour le premier avril, IKEA allait sortir une voiture.

Peut être va-t'elle être en bois ou à monter soi meme.

En tout cas, encore un sacré coup de pub, pour bien rigoler pendant la crise.

Lidl lui n'a pas attendu le premier avril pour se mettre à la vente de voiture discount. Allez jeter un oeil en Allemagne pour acheter une polo pas chere. Cela devrait bientôt débarquer en France.

Avec vos oeufs, je vous mets une voiture ou deux ?

Une bonne nouvelle ??

Pour les américians, apparememnt, cela se présent beaucoup plus mal. General Motors ne devrait pas tarder à déposer le bilan. La voiture n'a plus la côte et surtout va enfoncer le pays encore plus dans la crise...

Une voiture de perdue aux USA, dix de retrouvées en Inde

Ce qui vient de se passer là bas peut prêter à réfléchir deux secondes.

Tata a annoncé en grande pompe la grande et heureuse nouvelle : La fabrication de la voiture la moins chère du monde. Avec pour objectif, certes louable, d'offrir à chaque indien un moyen de transport. Je vous l'accorde, c'est facile de critiquer quand on a une voiture et tous les avantages qui vont avec. Mais en faisant un rapide calcul, si chaque indien se paye la sienne, il va y avoir plus d'un milliards et demi de nouveaux vehicules. Sans parler des heures d'emboutaillages, au moment où à Copenhague va se jouer à nouveau l'avenir climatique de la planète, la pollution mondiale ne va pas rentrer en recession elle.

Comment voulez vous faire quand finalement on a l'impression que plus personne ne réfléchit à long terme à des solutions environnementales concrètes au milieu de tous les cris d'alarme pour sauver la terre?

Les organisateurs de l'heure sans électricité samedi dernier étaient heureux du succès de l'opération.

Eteindre les lumières une heure... Mon dieu, que c'est hypocrite. Faites le le samedi soir, puis laisser la lumière allumée tout le dimanche... La tour eiffel est jolie quand elle scintille ou quand dans la nuit brille de mille feux l'opéra de Sydney... Mais mis bout à bout, ce n'est pas une heure qu'il faudrait éteindre nos lumières...

Ah, vouloir aider l'humanité,c'est un peu comme éteindre un incendie avec un lance flamme, ça entretient la feu. Mais une fois que tout est fini, que reste-t-il à part des larmes et des cendres ?

L'espoir me direz vous. Il ne restait plus que ça aux victimes des incendies ici.

Mais n'avez vous jamais remarqué comme il faut énormément d'énergie, de temps et d'attention pour faire naître l'espoir et l'entretenir et si peu de choses pour l'anéantir. Alors que pour le desespoir c'est exactement l'inverse. Et ça marche aussi pour les kilos à perdre, l'Amour et la Paix.

Le monde d'aujourd'hui est, à croire, fait pour les pessimistes. Comme ces derniers doivent être heureux d'avoir enfin raison actuellement ! Ils vont finir par devenir optimistes sur leurs prévisions.

Même les ordinateurs perdent la tête en Australie. Ce matin, celui du boulot indiquait 7h00 au lieu de 8h00. Allez savoir pourquoi, mais le changement d'heure a été occifiellement décalé d'une semaine. Il n'arrivera que dimanche prochain. Mais apparement, les ordinateurs n'ont pas été mis au courant. Jusqu'à dimanche donc, je n'aurai plus que 9h00 d'avance au lieu des 8h00 comme l'an dernier. Décidément, tout part en biberine...


Et à l'hôtel, c'est encore pire. Le temps de revenir de la piscine, et il y avait placardé de partout des affiches comme quoi à cause de la crise, le loyer allait passer à 150 dollars la semaine au lieu de 120, le repas à 7 au lieu de 5 et que dorénavant, il fallait payer 3 dollars le transport.

J'ai bien fait de venir l'an dernier. La crise a tué le “dernier paradis” sur terre.

L'hôtel est devenu un endroit tristement banal comme les autres. Il étais temps que je parte.

Décidément, j'avais prévu que la deuxième fois n'allait pas être aussi bien que la première.

Mais assister à la mort lente d'un endroit qui vous a tant apporté et où vous avez vécu tant de bons moments fait mal au coeur.

Vraiment. P....de crise ...


Alors au milieu de tout cela, que se passe-t-il de bien ?

Euh, c'est le printemps. Les jours vont se rallonger à mesure que la longeur des jupes va diminuer. Et moi, avec Tobias, vendredi dernier, je suis allé faire du roller. Choses que je n'avais plus faite depuis une éternité !!

Avant, nous sommes allés au Mac do qui nous fournit internet gratuit, et Toby s'est amusé à me prendre en portrait. Pour une fois que je suis dans mon carnet !! (vous verrez les photos demain)

                              

( j aime bien celle la, on dirait une des pochettes de Ben Harper lol)

                  

Puis direction, la piste de roller. En fait, tous les vendredis c'est soirée disco.

Notre surprise fut de taille : Moyenne d'âge 12 ans. Et juste de quoi tourner en rond comme un tigre de Tasmanie en cage.

Heureusement que notre suédois avait amené son appareil pour nous divertir :

    08.JPG 09.JPG

      10.JPG11.JPG 12.JPG


Et puis, dimanche, je suis allé faire des crepes chez Cécilia, Boe et Yul. Et lundi, Yul nous a fait des pancakes suedois (meme recette que les crepes mais avec des pommes de terre en purée inclus à la pate...) avec en plus Andrew et son colocataire.

Une soirée agréable avec 3 suédois, un colombien, une néo-zélandaise, un anglais et un français.

De bons moments de rigolade autour d'un bon plat...

Finalement, il n'y a pas que la crise que dans la vie.

Et heureusement, il nous reste la Suède !

Hedja !


[Consulter ce message] 0 commentaire(s)  12  photo(s)    
Syndication :

1 - 2 - 3 ... 18 - 19 - 20 - Suivante



[ Diaporama ]


[ Diaporama
dynamique ]


[ Vidéos ]


[ Suivre ce carnet ]


[ Lire les derniers
commentaires ]


[ Le trajet de
hery jean ]




Kikooboo.com (Carnet de voyage / blog gratuit et Assistant de voyage) recommande Get Firefox!
 Publicité : pub-wwfpub-greenpeacepub-amnesty